Clac, l’oreille!

Comme l’annonce l’article, j’ai décidé de vous parler de mes… oreilles ! Ou plutôt mes boucles d’oreilles ! Toute une histoire ^^

Elles ont vu le jour (pas mes oreilles, hein ;) mais leur perçage ^^) quand j’étais en 6ème primaire, j’avais donc 10 ans. Au début, j’en mettais souvent et puis petit à petit de moins en moins. Et il y a 4 ans, horreur !, elles ont commencé à se boucher. Au début je forçais un peu, mais finalement je ne les mettais plus. (Oui oui, frais tout ça !).

Bref, tout ça pour vous dire que j’ai cherché maintes et maintes fois COMMENT faire pour les repercer sans devoir le faire moi-même (aiguille + glaçon = évanouissement, bref non négligeable). Sur internet, on trouve pas grand-chose à part « prend une aiguille et… »… Hum…  Je passe…

J’ai donc contacté une dermatologue qui m’a dit qu’elle ne s’occupait pas de ça mais qu’elle pouvait contacté une collègue qui aimait s’occuper de « petite chirurgie ». Comme je n’ai pas eu de réponse, j’ai appelé le secrétariat du service qui ne voyait pas du tout le lien entre me re-percer les oreilles et une dermatologue (on m’avais pourtant toujours dit que si on voulait faire ça médicalement parlant, c’était chez une dermato qu’il fallait aller, soit…).

Tout compte fait, j’ai été simplement voir une perceuse (bien qu’on m’avait dit que ce n’était pas une bonne idée niveau hygiène quand il fallait repercer). Et franchement c’était LA solution. La dermato où j’avais été en consultation avait senti mon oreille et m’avais dit : « Ah oui, c’est vraiment bien rebouché ». La perceuse, vraiment hyper sympa et à mon écoute, m’a très bien conseillée et m’a dit qu’il était inutile de complètement repercé dans mon état car, à partir du moment où on sentais encore une petite boule (ce qui était mon cas), c’est que c’était une histoire de petit peau qui s’était reformée et qu’il suffisait de forcer un bon coup (ce que j’avais essayé mais ça faisait méga mal). Du coup, elle a pris les choses en main, j’ai acheté une petite barrette (avec une boule de chaque côté, vraiment beaucoup plus géniale comme « boucle d’oreille » de base que ce qu’on trouve en bijouterie car il n’y a pas le problème des papillons qui rentrent dans ton lobe ou de la pointe de la boucle d’oreille qui te pique le cou). Et puis, elle a forcé, ça a fait un tout petit peu mal et puis j’ai entendu un gros « CLAC », et je suis tombée par terre… (joke). Après ça, j’étais méga heureuse et j’ai pu de nouveau porter des boucles d’oreilles. (Et la perceuse trop sympa, ne m’a rien fait payer à part la barrette. D’ailleurs, si vous voulez vous faire percer à Bruxelles, je vous conseille « Arkel Piercing » (16, Passage Saint-Honoré à 1000 Bruxelles.)

Depuis, voici mes nouvelles acquisitions (désolée pour le flash) – Elles viennent toutes de chez Six et coûtent donc vraiment pas cher (dans les alentours de 4 euros) :

(Les boules foncées sont normalement mauvaise mais coucou le flash à cause de la mauvaise luminosité…)

Complétée grâce à des « dons » de ma maman ^^ :

Et vous, vos histoires de boucles d’oreilles ? :)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Clac, l’oreille! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s